LA COMMUNICATION ?

J’utilise peu ce terme de communication. Nos oreilles sont rebattues par nos contemporains s’ébaudissant devant les merveilles des techniques de communication modernes. Il paraît que nous n’avons jamais tant communiqué… Les médias, les publicistes, les politiques sont devenus des as de la communication, ils ont même des « chargés de com’ » !

En ce qui concerne les domaines de Couples et familles, comme celui de ma pratique analytique, je choisirais volontiers un verbe apparemment plus simple, moins dans l’air du temps que communiquer, le verbe dire.

Dans l’intersubjectivité (d’un sujet, d’une personne à l’autre), nous ne sommes pas diserts : pas facile de bien dire, les mots manquent pour cerner le manque ; dire sa demande, ses attentes, sa solitude (même si parfois elle est bien accompagnée) ; pas facile de dire l’amour (ou le désamour), d’approcher son désir, de le distinguer de sa jouissance…

Dire, enfin, une parole qui engage ; ne pas parler pour ne rien dire…

Alors si nous tenons à utiliser ce terme de communication, entendons-nous bien et reprenons-en l’acceptation première : action de mise en commun et d’échanges.

De plus, rappelons avec le Robert qu’échanger a « dès l’origine le sens général de céder quelque chose moyennant contrepartie ».

Murielle Blachère Battaglia – Psychanalyste, psychologue clinicienne

Revue Couples et familles n° 152

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s