Pistes pour parler à mon enfant des violences sexuelles pour mieux le protéger. Extraits

« Je choisis le bon moment. Ce n’est pas un cours, il faut que ça s’inscrive dans la vie quotidienne.

Le mieux est d’aborder les violences sexuelles dans le cadre plus général des violences, ce qui permettra de ne pas amalgamer violences sexuelles et sexualité.

Je lui apprends que son corps lui appartient en m’adaptant à son âge. Et ce, dès que l’enfant est en âge de faire sa toilette seul/e, avec des mots qu’il connaît.

Je désigne d’autres personnes de confiance que celles de la famille : amis, personnel de l’école, copains… »

Muriel Salmona – Psychiatre

Plus : https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/doc_violences_sex/Prevention-des-violences-sexuelles-1-Comment-en-parler-aux-enfants.pdfen ci-dessous.

Rajoutons qu’il faut respecter et verbaliser sa pudeur, dés ses premières manifestations, souvent liées, justement, à la toilette.

Et pour les enfants, collection « Et si on se parlait » – Ed. Harper Collins – d’Andréa Bescond (auteure et interprète de « Les chatouilles »).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s