L’intérêt du tiers

Pour l’illustrer, un extrait de dialogue du film de Peter Weir « Le cercle des poètes disparus » (1989). Mr Keating parle de lecture, mais la métaphore illustre bien, il me semble, notre rôle.

« A la surprise des garçons qui écoutaient avec intérêt, Mr Keating bondit soudain sur son bureau.

Pourquoi suis-je monté ici ?

Pour vous sentir plus grand ? avança Charlie…

Non, mon jeune ami, vous n’y êtes pas. Je suis monté sur ce bureau pour me rappeler que nous devons constamment modifier le regard que nous portons sur le monde. Car le monde est différent vu d’ici. Alors levez-vous et venez essayer ».

Keating descendit de son perchoir. Tous les élèves, se massèrent sur l’estrade et grimpèrent chacun leur tour sur le bureau de leur professeur.

« Si vous avez une certitude, continua Keating, alors obligez-vous à considérer le problème sous un angle différent, même si cela paraît idiot ou absurde. »

Et il y en a des certitudes dans un couple… Alors, rassurez-vous, nous ne demandons pas aux gens de monter sur une table, mais on peut dire que la conseillère conjugale joue ce rôle de proposer et de rendre possible, parfois, un autre regard, une autre façon de regarder l’autre, la relation, la vie ensemble…

Et soi-même.

C.C, conseillère conjugale

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s